porn milf
lesbian hentai
gaysex

Témoignages


Julien, un des porteurs du projet “3 ptits pois”:

JW« En juin 2009, Olivier et moi avons été retenus par le District Solidaire pour porter un projet d’épicerie Bio basé sur un réseau de micromagasins autogérés.

Après 3 années passées à exercer le métier d’ingénieur, j’ai vu là l’opportunité de sortir de l’économie conventionnelle en rentrant dans ce processus de création d’activité accompagnée et ainsi de participer à une économie plus humaine et proche de mes valeurs.


Olivier, entrepreneur, projetait de monter une épicerie-restaurant en coopérative, un projet assez ressemblant à celui proposé par le DS. Après présentation du projet, il a décidé de suivre les valeurs humaines du groupe et d’entreprendre avec moi.

Après une rencontre organisée par le DS pour que tout le monde se rencontre, nous sommes passés à la signature d’une convention d’engagement.

Nous avons commencé par reprendre toutes les étapes du projet. Nous avons changé le nom, adapté le système de distribution et ajouté notre vision afin de nous approprier le projet. Cette phase a abouti à la rédaction d’un plan de coopération complet.

Le montage s’est très bien passé et les personnes qui nous accompagnent (DS, Créons, Oxalis…) croient en nous et en notre projet. Nous comptons démarrer notre activité en janvier et les membres des premiers micromagasins, en montage actuellement, sont assez impatients.»




Dominique, adhérent, parrain, bénévole, ...

DML_district solidaire“Sensible à l’Economie Sociale et Solidaire, et disponible pour cause de recherche d’emploi, je suis entré en contact avec DS courant 2009, et j’ai adhéré lors d’une présentation vespérale faite par Louis-Marie. Le bougre a vite repéré sur mon CV des compétences dont il aurait l’usage, et me voici adhérent, membre du C.A., trésorier, et conseil en ressources humaines (recrutement et rémunérations).

De belles découvertes au sein du C.A. :
- de l’humanité en action (des membres engagés, compétents, convaincus, se rendant disponibles, respectueux de la parole de l’autre même s’ils ne partagent pas du tout son point de vue - communication non violente oblige …)
- une organisation rigoureuse dans les processus de décision et dans la gestion des temps de parole, (mais dont l’efficacité augmentera avec le nombre et la variété des compétences disponibles au C.A.).
- des principes mis en œuvre au quotidien.

Tout cela forme des équipes jeunes, sympas, décontractées, généralement barbues (oui, les femmes sont encore peu représentées au C.A.) et bosseuses. Tremblez, vieilles structures traditionnelles : la relève s’organise ! “




Maria-Teresa, adhérente et bénévole (communication)

Mariateresa“J’ai rejoint District Solidaire en décembre 2008. Tout d’abord comme stagiaire, puis comme bénévole active à la commission communication. J’ai été immédiatement séduite par le projet et son caractère ambitieux mais concret, contrairement à plein d’autres projets qui restent dans l’utopie. Rêver c’est bien, mais agir c’est mieux. Agir tous ensemble, c’est encore mieux. District Solidaire est une vraie réponse à tous ceux qui savent que non seulement de vraies alternatives de travail et de consommation existent, mais aussi que rentabilité peut rimer avec écologie, respect de l’Homme, transparence et solidarité.

Le système économique actuel s’acharne à nous faire croire que la seule voie possible est celle d’un emploi où les valeurs humaines passent après le profit. A nous tous de lui prouver qu’il a tort car ceci mène souvent à la détresse, et que c’est bien en replaçant l’Humain au cœur de l’économie que chacun s’épanouit. C’est juste, c’est vrai, c’est grand, je le veux.

Et vous ?”



Anne, Conseil d'Administration

Anne_referente_reseau“C'est devant l'énergie passionnée de Louis-Marie et de l'association que j'ai rejoint le District Solidaire en 2008. Dans une économie de plus en plus fragilisée par l'appauvrisssement des ressources, l'entreprenariat coopératif à vocation écologique et solidaire m'est apparu comme une des meilleurs réponse aux besoins de la société et favoriser ainsi la transition locale vers des modes de vie et de consommation compatibles avec le développement durable.

Les personnalités et les compétences trouvées au sein de l'association, m'ont amenées à m'approprier de plus en plus le projet jusqu'à entrer au conseil d'administration. Cet engagement bénévole m'apporte tant sur le plan humain que professionnel en me confrontant au milieu de l'économie sociale et solidaire et en mettant en pratique des principes tels que la sociocratie, la démocratie participative ou en découvrant de nouvelles méthodes de management telles que le théâtre forum et la communication non-violente.

Enfin l'ambiance multigénérationnelle, festive et amicale ne font aucun doute que cette initiative a un bel avenir devant elle! ”




En savoir plus !

Dur dur le travail en AG...

img_0133

et encore plus dur le travail en commission DS cet été...

comission projet fin danne chez lilian